Le printemps et la cure de détox en naturopathie

Mar 16, 2021

 

Le printemps est la saison privilégiée en naturopathie pour faire ce qu’on appelle une cure de détox ou le grand ménage de printemps de votre corps ! Ce qu’il faut entendre par là c’est une courte période sur laquelle on va soutenir au maximum nos émonctoires_c’est-à-dire nos organes filtres (foie, intestins, peau, poumons, reins)_dans leur travail de nettoyage. Il s’agit ici de :

  • Réduire ce qui entrave leur bon fonctionnement : surcharges et toxines
  • Activer l’élimination par les émonctoires
  • Réduire le stress
  • Se reposer

Pourquoi faire une cure de détox ?

Nos organes filtres sont très puissants, mais notre mode de vie (alimentation industrielle, polluants, perturbateurs endocriniens…) les fatigue, les surcharge et les toxines s’accumulent au détriment de notre vitalité.

Détoxifier l’organisme permet le drainage des déchets accumulés, lui redonnant ainsi son plein potentiel.

Les bénéfices attendus :

  • Une digestion facilitée
  • Un ventre plus plat
  • Un regain d’énergie et de tonus
  • Un sommeil réparateur
  • Un système immunitaire renforcé
  • Moins de stress et d’anxiété
  • Un teint lumineux, des cheveux et des ongles forts

Le printemps est la période privilégiée pour le faire, car les températures remontent mais ne sont pas extrêmes. Il faut à tout prix éviter de sur-solliciter le travail de détox en hiver ou en plein été car les températures extrêmes fatiguent notre corps. La deuxième condition à respecter absolument est de ne faire une détox que si l’on est suffisamment en forme. Si vous êtes épuisé ou en convalescence, ce n’est pas une bonne idée. C’est également contre-indiqué pendant la grossesse. 

Energie de printemps

Bien que chez nous le printemps n’arrive que le 21 mars avec l’équinoxe du printemps, c’est déjà le printemps depuis le 4 février selon la médecine traditionnelle chinoise. Et il faut bien l’avouer, nous sentons déjà cette énergie de renaissance autour de nous : les jours qui rallongent, la nature qui s’éveille, les fleurs qui sortent de terre, les arbres fruitiers qui bourgeonnent et fleurissent…

Cette montée d’énergie que nous observons dans la nature s’observe aussi en nous. Elle est gérée par notre foie. Notre foie est l’usine de traitement des déchets de notre corps. Et cette montée d’énergie peut mettre à mal notre foie.

Si vous avez des problèmes de digestion ou de transit, une grosse fatigue, un sommeil agité, des maux de tête, des boutons sur le visage, une mauvaise haleine, le teinte terne, que vous êtes vite agacé ou irrité, il est probable que votre foie soit un peu surchargé.

Comment soutenir le travail de détoxification du foie par l’alimentation?

Tout d’abord en réduisant ce qui le fatigue particulièrement :

– Les graisses saturées et trop de gras en général : charcuteries et viande rouge. Toute consommation excessive de gras est néfaste au foie. En effet c’est notre foie qui synthétise les acides biliaires nécessaires à la digestion des graisses.

– Les stimulants : café, thé, tabac

– Les sucres raffinés : pain blanc, chocolat, gâteaux, bonbons, pâtisseries, farine blanche, pâtes blanches

Choisissez des aliments non raffinés, non transformés, sans additifs. Soyez simple, revenez aux produits bruts!

Mettez-vous au vert! Faites un festin de fruits et légumes de saison et biologiques ou d’agriculture raisonnée crus et cuits à la vapeur douce pour conserver les nutriments => 50% de l’assiette!

– Consommez les 4 aliments drainants du foie, naturellement présents au printemps : betterave, artichaud, radis noir, asperges

– Consommez des œufs, de la volaille, du poisson.

– Et des céréales semi-complètes ou complètes

Activer les émonctoires :

La monodiète :

Il s’agit de consommer le même aliment pendant un repas, une journée et jusqu’à 3j maximum, en agrémentant seulement avec des épices et du jus de citron. Le résultat de désintoxication est quasiment équivalent à un jeûne en étant beaucoup moins contraignant.

Vous pouvez par exemple faire une monodiète de carotte, ou de pommes, ou bien de riz, et varier les cuissons et les textures. 

L’Hydrologie :

Notre foie aime la chaleur! Il a besoin pour fonctionner d’une température interne variant entre 39 et 41 °C. Vous l’avez compris, la chaleur lui fait le plus grand bien!

Au-delà de la hausse immédiate de température dans cet organe, l’application de chaleur sur la zone du foie active la circulation sanguine en dilatant les petits vaisseaux capillaires. Le sang traverse donc le foie plus rapidement, ce qui favorise une meilleure gestion des déchets. En outre, la chaleur active la production de bile, ce qui permet au foie de se débarrasser plus rapidement des toxines et des polluants qui sont évacués par voie biliaire.

Une solution simple pour le soutenir dans son travail, placez une bouillotte d’eau chaude sur votre foie pendant une vingtaine de minutes, le soir après le repas.

Le sauna et le hammam sont deux techniques drainantes de la peau. Par le sauna, on favorise l’activité des glandes sudoripares et l’élimination des déchets acides en soutien des reins et par le hammam l’activité des glandes sébacées et l’élimination des déchets de types « colles » en soutien du foie.

Le brossage à sec :

Il s’agit d’un geste bien-être qui consiste à brosser votre peau des extrémités du corps vers le cœur avec une brosse en fibres végétales douces. Ce faisant, vous allez stimuler la peau, un des plus grands organes éliminatoires de notre corps. Les glandes sudoripares éliminent les déchets cristalloïdaux (acides) en soutien des reins tandis que les glandes sébacées vont permettent l’élimination des déchets colloïdaux (colles) en soutien du foie. Le brossage à sec favorise cette élimination en libérant les pores tout en activant la circulation sanguine et lymphatique.
Bénéfice additionnel : élimination des peaux mortes et de la cellulite!
Pratiquez-le le matin avant la douche pour une action tonifiante ou le soir avant une douche ou un bain chaud pour un effet relaxant. Le tout prend 3 à 5 min. A éviter toutefois si : vous avez des éruptions cutanées, une infection ou un problème inflammatoire comme un phlébite, ne brossez pas sur cette zone.

Se bouger et s’aérer

Bouger favorise le travail des émonctoires. Toute activité qui vous fait du bien sera favorable à une bonne élimination. Pratiquez régulièrement en extérieur pour bien vous oxygéner.

Le yoga est une pratique qui vous permettra à la fois de favoriser le mouvement et la circulation sanguine au niveau des organes, mais aussi de vous détendre, une part importante de la détox !

Je vous ai préparé une pratique de yoga pour soutenir la détox de printemps ici. 

Les plantes, les huiles essentielles

Elles peuvent venir drainer le foie ou les autres émonctoires.

– L’artichaut augmente la sécrétion et l’élimination des acides biliaire, protège le foie, améliore la digestion.

– Le radis noir favorisent le drainage du foie, de la vésicule biliaire et l’élimination des toxines et des déchets mais aussi le pancréas.

– La fumeterre augmente l’excrétion de la bile du foie dans les voies biliaires, puis dans l’intestin.

– Le pissenlit qui augmente la sécrétion de bile par le foie et facilite son évacuation vers l’intestin.

– La sève de bouleau fraîche qui va à la fois drainer le foie et reminéraliser ce qui est fort intéressant pour éviter la fatigue.

Votre naturopathe vous aidera à choisir les plantes les plus adaptées à la à votre métabolisme et à l’état de votre foie (saturé, fatigué ou en souffrance) mais aussi en fonction de votre-indications médicamenteuses ou de santé.

Il pourra aussi vous proposer une détox à base d’huiles essentielles ou d’hydrolats.

Il est important de noter, que lors d’une détox, vous pouvez avec quelques désagréments comme des maux de tête, nausées, diarrhées, fatigue, principalement au début de la cure, c’est normal car le corps se détoxifie.

Réduire les stress, reposer le mental, reposer le corps :

Libérez-vous de ce qui ne vous convient plus (à tous les niveaux) : c’est le bon moment pour faire du tri dans vos placards, vos activités, vos relations. Selon la philosophie yogique il s’agira de pratiquer le sutra Aprarigraha, qui nous invite à nous délester de ce dont nous n’avons pas besoin, de ne posséder que ce qui est nécessaire. Pour vous aider, portez votre attention sur ce que vous avez et cultivez la gratitude. Déterminez ce qui est important pour vous et faites le tri du reste! Créer de l’espace physique libérera votre esprit.

Déconnectez-vous, reposez-vous. Dans notre société moderne hyperconnectée, nous sommes toujours en activité, notre cerveau est constamment sollicité et nous laissons finalement très peu de place pour le repos à part la nuit (et encore pas toujours !). Faites au moins une pause yeux fermés en silence de quelques minutes dans la journée.

Le yoga restauratif permet de pratiquer à la fois le repos physique et le repos mental. Il consiste en des postures soutenues par des accessoires, dans lesquelles on reste longtemps dans un retrait des sens (ni bruit ni lumière). Il permet une méditation spontanée intégrée à une relaxation profonde du corps. Il m’a fait découvrir le vrai repos. Si vous avez envie d’essayer, je vous offre un cours gratuit.

Cultivez un sommeil de qualité. Le sommeil est la forme ultime de repos et c’est pendant la nuit que nos émonctoires travaillent à détoxifier notre corps. Pour bien dormir, éviter les écrans au moins 30 min avant l’heure du coucher, ne pratiquez pas de sports trop intenses en fin de journée.

 

Les émotions et nos organes : le foie et la colère

Selon la médecine traditionnelle chinoise, au niveau émotionnel, c’est la colère qui est l’émotion associée au foie qui va s’exprimer au printemps. Si elle est en faiblesse, elle va générer de l’impatience et des peurs, si au contraire elle est en excès, elle va générer de l’agressivité.

Celle-ci, qu’elle soit exprimée fortement ou au contraire intériorisée, peut entraver l’énergie vitale, entraînant des déséquilibres dans notre corps :

Lorsque la colère est extériorisée avec force, elle peut générer des maux de tête, un afflux sanguin dans le haut du corps, une sensation de chaleur, des vertiges voire des acouphènes, de la diarrhée. C’est le dosha pitta en Ayurvéda qui est déséquilibré.

A l’inverse, si elle est complètement intériorisée, elle peut générer des ballonnements, des troubles du transit, un cycle menstruel irrégulier, une oppression thoracique, des variations d’humeur, une fatigue importante.

Il est important d’accueillir l’émotion de colère lorsqu’elle vient, de la laisser s’exprimer sans la laisser exploser. Ecrire, puis lire à voix haute pour vous-même ce que vous ne pouvez pas dire à quelqu’un (peut-être votre boss) peut être un outil précieux. Le yoga est également un excellent outil pour apprendre à reconnaître ses émotions, les accueillir et accepter leur présence sans vous laisser emporter par elles ou faire la sourde oreille.

Ne sous-estimez pas l’aspect émotionnel! Le yoga et les fleurs de Bach sont des alliés précieux! N’hésitez pas à me solliciter pour une consultation en fleurs de Bach.

Si vous êtes intéressé(e) par une cure de détox, je vous conseille de vous rapprocher de votre conseiller naturopathe afin d’être bien conseillée car la détox ne convient pas à tout le monde et peut se conduire de différente façon. Il conviendra d’évaluer votre niveau de vitalité, de définir quel est votre organes filtre le plus faible, de voir comment le soutenir sans l’épuiser.

télécharger bulles de déconnexion offertes

 

Les émotions et nos organes : le foie et la colère

Selon la médecine traditionnelle chinoise, au niveau émotionnel, c’est la colère qui est l’émotion associée au foie qui va s’exprimer au printemps. Si elle est en faiblesse, elle va générer de l’impatience et des peurs, si au contraire elle est en excès, elle va générer de l’agressivité.

Celle-ci, qu’elle soit exprimée fortement ou au contraire intériorisée, peut entraver l’énergie vitale, entraînant des déséquilibres dans notre corps :

Lorsque la colère est extériorisée avec force, elle peut générer des maux de tête, un afflux sanguin dans le haut du corps, une sensation de chaleur, des vertiges voire des acouphènes, de la diarrhée. C’est le dosha pitta en Ayurvéda qui est déséquilibré.

A l’inverse, si elle est complètement intériorisée, elle peut générer des ballonnements, des troubles du transit, un cycle menstruel irrégulier, une oppression thoracique, des variations d’humeur, une fatigue importante.

Il est important d’accueillir l’émotion de colère lorsqu’elle vient, de la laisser s’exprimer sans la laisser exploser. Ecrire, puis lire à voix haute pour vous-même ce que vous ne pouvez pas dire à quelqu’un (peut-être votre boss) peut être un outil précieux. Le yoga est également un excellent outil pour apprendre à reconnaître ses émotions, les accueillir et accepter leur présence sans vous laisser emporter par elles ou faire la sourde oreille.

Ne sous-estimez pas l’aspect émotionnel! Le yoga et les fleurs de Bach sont des alliés précieux! N’hésitez pas à me solliciter pour une consultation en fleurs de Bach.

Si vous êtes intéressé(e) par une cure de détox, je vous conseille de vous rapprocher de votre conseiller naturopathe afin d’être bien conseillée car la détox ne convient pas à tout le monde et peut se conduire de différente façon. Il conviendra d’évaluer votre niveau de vitalité, de définir quel est votre organes filtre le plus faible, de voir comment le soutenir sans l’épuiser.

Retrouvez ci-dessous mon live instagram sur la détox du foie ainsi qu’un exercice de visualisation/méditation pour prendre soin de votre foie et de vos émotions. 

Epinglez cet article pour le retrouver plus facilement plus tard!

détox de printemps en naturopathie. Pourquoi? Comment?
détox de printemps en naturopathie. Pourquoi? Comment?
détox de printemps en naturopathie. Pourquoi? Comment?
Julie professeur de yoga et conseillère en naturopathie

À propos

Bienvenue sur le Laboratoire du Prana, un lieu d’expérimentation de votre énergie de vie.

Je m’appelle Julie et je vous propose des cours de yoga et des conseils en naturopathie en ligne et à L’Union.

Cliquez ici pour en savoir plus.

Articles récents

télécharger bulles de déconnexion offertes

Vous souhaitez réduire votre stress, rééquilibrer votre alimentation, pratiquer le yoga, ou être accompagné au naturel pour des troubles ou des déséquilibres? Je peux vous accompagner avec le yoga et des conseils en naturopathie, au Laboratoire du Prana sur L’Union ou à distance, par téléphone / Skype / zoom.

Cliquez ici pour en savoir plus…

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adresse

24 rue de Saint-Pierre 

3240 L’UNION

Téléphone

06.62.37.42.27